vendredi 8 décembre 2017

Ludification : tout n'est qu'un jeu ?

Tout n'est qu'un jeu ? Ce n'est évidemment pas si simple. Mais si la ludification peut nous détourner un peu de notre routine, autant se prêter au jeu ! 

Les recherches sur la ludification dans les sciences et au travail


Les chercheurs travaillent sur la ludification au sens très large du terme. Ils imaginent des usages ludiques et étudient par ailleurs les technologies qui découlent de l'évolution des jeux. Ils voient comment les intégrer dans le quotidien et dans un contexte scientifique, comme par exemple les casques de réalité virtuelle. Le casque de réalité virtuelle est une technologie ludique au départ puisque ce genre de casque a été conçu pour les jeux vidéos. Quand on le porte, ces lunettes reproduisent une image en 3D. Avec un panorama à 360 degrés. Cela signifie que l'image suit les mouvements de la tête au même rythme qu'on la tourne. On peut ensuite passer en réalité augmentée en faisant apparaître des objets virtuels à l'aide de marqueurs. Le monde physique n'offre pas une aussi grande liberté de conception et de représentation que ces objets virtuels. Ils permettent par exemple de représenter des données scientifiques pour la recherche sur le climat ou les réseaux de communication. Mais est-ce que l'objectif premier de la ludification est d'augmenter la productivité au travail ? Il y a une imbrication entre le travail et le jeu. Cela a pour résultat une chose étonnante : rapprocher deux domaines qui sont normalement aux antipodes l'un de l'autre, c'est-à-dire le jeu et le travail, le côté amusant et le côté sérieux. Mais si ça semble très simple en théorie, dans les faits ce n'est pas aussi évident. Il ne faut pas oublier que le jeu naît d'une forte envie personnelle. Ce qui n'est pas forcément le cas pour le travail. Logiquement, le jeu perd de son sens et ne peut pas fonctionner si on contraint la personne à jouer. Et par conséquent : est-ce qu'un travail ludififé pourrait obligé des employés qui travaillent à la chaîne par exemple, à en faire encore plus, quitte à créer une vraie rivalité entre eux ? Effectivement, c'est un risque qui existe. C'est bien pour cela que la ludification ne doit pas seulement servir à pimenter une routine de travail barbante. Il faudrait plutôt y recourir pour créer de façon ludique un espace de liberté personnelle pour renforcer la motivation ou la coopération.

Arnaud Druot

Auteur et éditeur

Arnaud Druot est le fondateur de Viralbooster. Spécialiste de la gamification(ludification), Arnaud est également rédacteur web.

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire