samedi 9 décembre 2017

Ludification : les dangers d'une orientation trop "capitaliste"

Et si désormais, il fallait gagner son pain au sens habituel du mot "gagner" ? Comme dans un jeu ! Il y a quelques années au bureau, on se cachait pour faire une petite partie sur son ordinateur. L'inverse est-il en train d'advenir ? Quelles en sont les limites ?

Les dangers d'une gamification trop orientée marketing


Depuis la fin des années 2000, des techniques de marketing ont été développées aux Etats-Unis sous le terme de gamification venant du terme game ( jeu en anglais). Cela désigne tout un ensemble de pratiques qui rend ludique ce qui n'est pas réputé l'être : le commerce, le recrutement, l'apprentissage d'un métier ou de la guerre et aujourd'hui : la production d'une entreprise. Conçu à la manière d'un jeu vidéo simple avec des points, des niveaux, des récompenses, ce nouvel instrument d'analyse vise à faire adhérer et à motiver les clients et les employés. Mais le travail est-il un jeu ? La ludification consiste à utiliser des éléments ludiques dans un contexte non ludique afin de rendre ces derniers plus amusants et plus motivants. Dans le fond, ça n'a rien de nouveau puisque c'est quelque chose que nous pratiquons tous naturellement au quotidien. Dans notre enfance, par exemple, chacun de nous, a sans doute connu l'ennui en rentrant à la maison après l'école. Et pour tromper cet ennui, on s'est fixé des règles. A savoir : je n'ai pas le droit de marcher sur les petites fissures du macadam parce qu'une lave bouillante pourrait en sortir et me brûlerait. En me fixant moi-même des règles, des règles de jeu, je me lance un défi. Et ce qui paraît ennuyeux ou routinier s'avère soudain plus captivant et intéressant. Et cela m'offre peut-être l'opportunité de vivre une expérience positive. La ludification renvoie à des techniques marketing qui ont pour objectif d'utiliser tous types de situations, tous types de contextes, des mécanismes de récompenses, d'attribution de points, de systèmes de classements. Ceci pour engager un individu utilisateur et surtout pour essayer de fidéliser un client ou un consommateur par rapport à une marque. Les tenants du marketing qui ont inventé ce concept de ludification ont dans l'idée que le jeu est avant tout capitaliste. Ou en tous cas, c'est ce qu'ils essaient de nous faire croire. Alors qu'en fait le jeu remonte bien avant l'invention du capitalisme. En tous cas, il y a cette idée d'utiliser les techniques ludiques, les mécanismes de jeu dans des visées de marketing, d'adhésion d'un consommateur vis à vis d'une marque.vis à vis d'une industrie.. Heureusement, la ludification ne se limite pas au marketing...

Arnaud Druot

Auteur et éditeur

Arnaud Druot est le fondateur de Viralbooster. Spécialiste de la gamification(ludification), Arnaud est également rédacteur web.

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire