dimanche 10 décembre 2017

La ludification est-elle un effet de mode ?

Ce à quoi nous insistons actuellement, avec la ludification, c'est peut-être une mode qui aura une fin et qui s'organise tout simplement autour d'un concept phare. Mais qu'en est-il vraiment ?

La ludification n'est pas une recette miracle !


C'est peut-être la même situation que pour le web 2.0 ou d'autres technologies à la mode. S'agirait-il juste d'une tendance qui attire beaucoup de personnes ? Ce que nous en garderons au moins c'est le fait d'avoir réalisé que nous ne devons pas nous contenter de créer des produits, des systèmes qui soient justes productifs mais qui soient aussi une source de motivation. Les tenants de la ludification se réapproprient d'anciennes techniques de management d'équipes ou de marketing qu'ils remettent au goût du jour, en se servant justement de la fortune des jeux notamment dans les interfaces numériques. Et les tableaux d'honneur ou bien les récompenses sont finalement des techniques qui étaient utilisées par ailleurs mais que les tenants de la ludification vont se réapproprier en surfant sur le succès qu'ont les jeux. Dès lors qu'on essaie d'approfondir un peu la question, on se rend compte que c'est bien plus complexe que ça et que finalement jouer c'est une question éminemment culturelle qui ne peut pas se réduire au fait d'appliquer des mécanismes tout faits à une situation. Sinon, les industriels du jeu vidéo seraient tous milliardaires dès lors qu'ils concevraient un jeu. Et ce n'est pas tout à fait comme cela que ça se passe. L'industrie du jeu vidéo est faite de succès et d'échecs, de cycles de crises qui montrent bien que concevoir un jeu vidéo renvoie à des logiques beaucoup plus complexes que la seule application de recettes toutes faites...

Arnaud Druot

Auteur et éditeur

Arnaud Druot est le fondateur de Viralbooster. Spécialiste de la gamification(ludification), Arnaud est également rédacteur web.

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire